Home Lundis de la Foi

Lundis de la Foi

Lundis de la Foi : le Notre Père

Dans un monde où les chrétiens se retrouvent souvent minoritaires, il est plus que jamais nécessaire de mieux nous familiariser avec la foi chrétienne, celle qui fait l’identité du christianisme à vocation universelle dans un environnement sécularisé mais en crise.

Le « notre Père » ne renvoie pas à un « monothéisme abstrait » qui n’engage à rien ou suscite la violence. Il est le « résumé de l’Évangile » – la « bonne nouvelle » – et nous fait entrer dans une tradition vivante d’engendrement, une « généalogie » dérivée de Jésus comme Fils unique d’un Dieu Père – créateur, législateur et miséricordieux. Cette reconnaissance de Dieu comme Père fonde  une « fraternité universelle » à travers une longue histoire remontant aux origines de l’humanité et de la création. Il s’agit aussi de prendre conscience des implications de la « sécularisation » contemporaine comme rupture de tradition, promesse d’émancipation et crise à surmonter.

 Au cours de cette deuxième année des « Lundis de la foi » consacrés à la prière du « Notre Père », nous reviendrons sur l’expérience de Dieu comme « Père ». Celui-ci, déjà pressenti dans diverses religions ou ignoré par d’autres, est devenu le centre et l’originalité de l’expérience chrétienne à travers le « Fils » par excellence, Jésus, « image parfaite du Père » sans qui Dieu ne serait qu’une abstraction, et l’Esprit. Cette démarche nous fait entrer dans cette généalogie intime qui nous fait « enfants de Dieu » et nous donne de nous adresser à Lui en toute confiance. C’est ce dont nous faisons l’expérience plus particulièrement dans la liturgie. Cela correspond à la première partie du « Notre Père » et à ses trois premières demandes déjà abordées partiellement  l’année précédente

 En même temps,  le Notre Père, comme résumé de tout l’Évangile, ne se résume pas à une expérience intérieure, individuelle et communautaire. Il fonde une culture de la fraternité universelle qui s’exprime dans les quatre autres demandes : le partage du pain, le pardon et la remise des dettes, le combat spirituel contres les tentations qui asservissent l’être humain, la délivrance du mal et du Malin. Cette culture, loin d’enfermer les chrétiens dans une identité de repli, donne tout son sens à la joie chrétienne de participer, malgré nos limites, à la venue du Royaume de Dieu ouvert à tous.

Les lundis de la foi se tiennent le premier lundi du mois, sauf exception, dans l’église saint Pierre de 19h15 (après la messe) à 20h45.

Prochaines dates : lundi 5 octobre à 19h15, lundi 2 novembre (exceptionnellement à 19h45), lundi 7 décembre à 19h15.